100% TDAH – Cette envie de changer le monde!

Voici une vidéo qui te parle de ta vision du monde, de pourquoi tu ne te sens pas bien parce que tu veux changer le monde!

Du fait que tu n’utilises peut-être pas la bonne méthode…

Chaine YouTube

Quoi? Tu n’es toujours pas abonner à notre chaîne YouTube 100% TDAH?

Toutes les semaines, nous publions deux vidéos de coaching dédiées au trouble de l’attention. 

Le thème de cette chaîne est : “comment faire de ta différence une force?”

Ce n’est pas trop tard, tu peux te rattraper en cliquant ici

Une vidéo pour changer le monde

Changer le monde, c’est possible?

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi ! Par quoi je commence?
Par la bonne j’en étais sur…
C’est possible de changer le monde, d’autres l’ont fait avant toi !
Bon ça c’est la bonne nouvelle, tu ne trouves pas? Tu dis toujours que le monde va mal, etc. Trop de violence, pas assez d’entraide, d’humanité. Tu dis toujours que tu voudrais changer le monde, et quand tu ne le dis pas, tu le penses très fort…
La mauvaise nouvelle maintenant
La mauvaise, c’est que pour changer le monde tu dois tu d’abord commencer par te changer toi-même. Et quand je te dis ça, je n’ai rien inventé. Il y a des proverbes très connus qui en parle mieux que moi:-)…
  • L’avenir est ce que vous faites maintenant.
  • L’exemple n’est pas la meilleure manière de convaincre c’est la seule.
  • Soyez le changement que vous voulez dans le monde.

Comment changer le monde?

Il va falloir que tu bosses sur toi, ça ne sert à rien de dire qu’il faudrait faire comme ça ou de dire que rien ne va ! Et d’attendre que les autres, nos politiques, nos industrielles, nos multinationales  fassent le job à ta place.
Ça ne marche pas comme ça…
Et tu sais pourquoi.
Parce qu’ils n’ont pas la même vision que toi. Et  donc pas les mêmes objectifs non plus.
Alors voilà dans cette vidéo je voudrais voir avec toi quelle posture tu peux adopter pour te donner une chance de changer le monde.

Le mouton, le révolutionnaire et le rebelle !

Le mouton, il suit la masse, si la masse change de direction, il changera de direction, car se sentir dans la masse, ça le rassure.
Le mouton, il pense : “si tout le monde fait comme moi, c’est que je fais bien.” Donc il fait  comme tout le monde pour se donner bonne conscience de bien faire.
Le révolutionnaire il change les choses par la force, il détruit un système en place pour le remplacer.
C’est la méthode bucheron.
Le problème du bucheron et donc du révolutionnaire, c’est justement ça, il ne sait pas toujours par quoi remplacer l’ancien système. Il met plus d’énergie dans la volonté de changer que dans le changement lui-même.
Le rebelle, il a encore une autre approche. Celle du développement personnel, il est conscient de comment tourne le monde, il comprend ce qui se passe autour de lui, mais il ne dépense pas d’énergie pour changer les autres.
Il concentre son énergie sur ce qui est directement dans sa zone de contrôle.
Il fait de son mieux avec les outils qu’il a à disposition et il commence par changer de petites choses chez lui…
Sa propre manière de consommer, son alimentation, le choix des  sources d’informations qu’il consulte.
Il sait que tout n’est pas parfait, mais il sait aussi que le jugement n’apporte pas grand-chose.

Le petit mouton qui grandit!

Quand j’étais un petit enfant, j’étais un mouton, c’était bien rassurant d’être un mouton, tu te sens moins seul… Puis en grandissant, je me suis rendu compte que les moutons sont dans des enclos, qu’ils ne sont pas libres et que leur libre arbitre est inexistant.
Alors je suis devenu un révolutionnaire, révolté par le fonctionnement de la société, révolté devant tant d’injustice sociale.
Pour être honnête, ce n’est pas facile d’être un révolutionnaire, c’est même assez risqué, car tu te retrouves tout seul face à un troupeau de moutons, en voulant les faire changer de direction.
En fait c’est impossible, la seule solution est de prendre la place du berger et pour ça il faut éliminer le berger actuel et devenir exactement ce que tu détestes le plus, le berger qui impose au mouton les règles à suivre.
Tes règles à toi seront peut-être différentes, mais ce seront toujours des règles qui seront imposées aux autres moutons
Donc, petit à petit, de révolutionnaire, je suis devenu rebelle.
Parce que révolutionnaire c’est trop dangereux, tu es détesté de tout le monde, des moutons que tu viens perturber et le berger que tu critiques…
Donc rebelle, c’est finalement un statut qui te permet d’être en désaccord sur les fonctionnements des choses, d’avoir conscience des limites du système.
Tu commences par provoquer le changement chez toi en premier sans avoir besoin que tout le monde fasse pareil. C’est plus indépendant comme statut.

Le rapport avec le TDAH ?

Alors tu vas me dire… je ne vois vraiment pas le rapport avec le TDAH…
Ah non? Et bien, regarde autour de toi…
Une personne avec un cerveau qui bouillonne en permanence, quelqu’un qui se demande sans cesse comment on pourrait faire autrement, un homme ou une femme hypersensible qui ressent les choses et comprend que la société ne tourne pas rond… Cette personne à une forte tendance à devenir un révolutionnaire.
Je pense qu’un cerveau TDAH est profondément révolutionnaire dans l’âme jusqu’à ce qu’il comprenne qu’on ne change pas les autres, mais uniquement soi-même…
Et chacun d’entre nous à ce pouvoir de pouvoir ce changer lui-même.
Quand tu as compris ça en profondeur, tu ne peux plus être révolutionnaire, parce que tu comprends que ce qui est bien pour une personne est mal pour une autre…
Le bonheur des uns fait le malheur des autres.
Si tu fais la révolution pour changer les règles, tes nouvelles règles, elles ne seront pas appréciées par tout le monde.
Il y aura tout le temps quelqu’un qui ne sera pas content et il y aura tout le temps des révolutionnaires pour abattre un système en place et le remplacer par un autre système, jusqu’à ce qu’un révolutionnaire veuille remplacer ton système, etc.
Pour qu’il y ait des gens gentils, il faut des gens méchants.
Il y a un équilibre, et le noir n’existe pas sans le blanc.
Donc cher ami TDAH, toi qui es avide de liberté, le meilleur chemin que tu puisses prendre en quête de cette liberté, de cette autonomie c’est le chemin du rebelle…

La liberté de changer le monde !

Le révolutionnaire comme le rebelle font tous les deux une lutte pour la liberté.
Mais elle est différente…
Il y en a un qui adopte une liberté pour quelque chose et l’autre une liberté de quelque chose.
Tout le monde peut se libérer de quelque chose, c’est ce que font les révolutionnaires, ils essayent de se libérer de quelque chose…
Ce que font les rebelles, c’est de se libérer pour quelque chose.
Le révolutionnaire veut se libérer de quelque chose… un gouvernement, une loi qui l’embête, etc.
Le recel veut la liberté pour quelque chose… Il sait ce qu’il fera de sa liberté, c’est très important.
C’est la même chose qu’un homme qui passerait toute sa vie chercher Dieu, sans jamais se demander ce qu’il ferait avec lui une fois qu’il l’aura trouvé…

Le mot de la fin.

Conclusion de cette vidéo un petit peu philosophique, le bonheur quand on a un TDAH ne se trouve pas chez les moutons, car vous n’êtes pas un mouton comme les autres.
Tu ne trouveras pas non plus le bonheur chez les révolutionnaires, car une révolution n’amène pas la paix et la tranquillité d’esprit, elle change le rapport de force.
Le bonheur se trouve chez celui qui met son énergie dans la transformation de son être pour devenir un nouvel homme… Une meilleure version de lui même…
Il se met en action en suivant un apprentissage continu avec comme ligne de mire la seule certitude que tout est possible :-)…
Bon voilà c’est fini pour aujourd’hui… N’hésite à me dire ce que tu penses de cela dans les commentaires…
À très bientôt…
Tom
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 6
  •  
    6
    Partages
  •  
    6
    Partages
  • 6

No Comments

Leave a Comment

​Télécharge en moins d'une minute ​les "7 secrets pour apprivoiser ton TDAH" ​ilsauront forcément un impact très positif sur ta vie.​