5 actions pour augmenter sa vitalité en mangeant mieux !

Plus votre niveau énergétique est élevé, plus votre vitalité sera grande et votre corps efficace!

C’est une évidence : il est plus facile d’être plein de vitalité quand la machine tourne bien ! Et pour vous aider à voir l’évidence aussi clairement que nous, rien de tel que de se remettre en mémoire un petit souvenir qui parlera à tout le monde…

Comment vous sentiez-vous lorsque vous êtes sortis du dernier repas de réveillon? Avez-vous eu l’impression, à ce moment-là, que tout était possible ? Etiez-vous plein de vitalité, tel un chamois qui sautille dans ses montagnes?

En ce qui nous concerne, pas vraiment… C’est plutôt le moment où nous avons très nettement ressenti dans notre corps, qu’en ces fêtes de fin d’année, nous avons une fois de plus… exagéré :-/

“Même au volant de la plus belle voiture de course, si vous faites le plein avec de la bière, vous n’avancerez pas.”

Anthony Robbins

 

Une première pierre pour amorcer le changement et augmenter sa vitalité : le constat.

Posez-vous d’abord ces 3 questions, nous les développerons ensuite.

  • Mes habitudes alimentaires sont-elles le meilleur moyen de faire le plein d’énergie?
  • Est-ce que je me réveille souvent avec la tête en vrac et une irrésistible envie de dormir?
  • Ai-je un sensation d’épuisement, de fatigue systématiquement après les repas?

Si vous avez répondu “oui” à au moins une de ces questions, dans ce cas, cet article est fait pour vous et pour nous 🙂

Maintenant, développons…

Les informations qui suivent sont issues d’un chapitre très intéressant du livre “Pouvoir illimité” d’Anthony Robbins. Il s’agit d’un livre qui traite de la PNL (Programmation Neuro-Linguistique). Dans le 10ème chapitre de son livre, Anthony Robbins fait référence à l’énergie en tant que carburant de l’excellence. Autrement dit : sans énergie, pas de changement possible vers un mieux…

Nous vous proposons quelques pistes alimentaires, tirées de son livre, pour prendre soin de cette super machine qui nous sert de corps 🙂

Comment commencer à faire des efforts pour changer mon alimentation?

Comme toujours, on applique le grand principe de base : pour changer quelque chose il faut d’abord accepter la chose en question.

En d’autres termes, si vous voulez améliorer la manière dont vous vous alimentez, dans ce cas, il faut accepter que pour l’instant, vous ne le faites pas de la manière la plus optimale…

C’est probablement ce qui est le plus difficile quand on a construit nos croyances alimentaires sur des dizaines d’années de culture et… de gourmandise 😉

Comment faire un état des lieux?

  • Dressez la liste de tout ce qui a passé la barrière de votre bouche ces dernières 24 heures (boissons, nourriture, cigarettes, etc.)

Prenez le temps de faire ce petit exercice car il est indispensable pour amorcer un changement.

Maintenant, devant cette liste, une question s’impose :

  • Est-ce que la manière dont je m’alimente est bénéfique pour ma santé et m’offre plus de vitalité?

Si comme nous, vous avez répondu “non” à cette question, dans ce cas, libre à vous de commencer dès aujourd’hui à appliquer au quotidien quelques principes alimentaires qui sont des ressources de base pour augmenter sa vitalité!

 

Voici les 5 actions que l’on vous propose d’expérimenter pendant une dizaine de jours… Observez ensuite vos propres résultats!

Peur de mannger

N’ayez pas peur!

1- Augmenter dans l’alimentation la quantité d’aliments qui contiennent un grand pourcentage d’eau

eau

Augmenter sa vitalité avec l’eau 🙂

Le corps humain est constitué d’eau à 80%.

Dans ce cas, à votre avis, de quoi devrait être composé un grand pourcentage de votre alimentation ?…

H2O, une construction ne peut pas être plus solide que les éléments qui la constitue. Une des meilleures manières d’absorber cette juste quantité d’eau est de consommer des aliments riches en eau.

Ils sont au nombre de 3 :

  • Les fruits
  • Les légumes 
  • les graines germées

Le principe étant qu’un bon régime alimentaire doit drainer et non engorger! L’eau est réputée pour être le meilleur solvant qui soit. Aucun autre liquide n’est capable de dissoudre autant d’éléments chimiques que l’eau. Grâce à l’eau, il y a élimination des déchets toxiques via la peau, les reins, les poumons, etc.

En mangeant à chaque repas des fruits, des légumes ou des graines germées, on nourrit donc nos cellules de ce dont elles ont le plus besoin : l’eau.

2- Être attentif à la manière dont on combine ses aliments

Une digestion normale dure environ 3 heures : c’est le temps qu’il faut à notre organisme pour transformer ce que nous lui apportons en énergie et pour évacuer les déchets de cette combustion. Mais pour cela, il faut que les conditions d’une digestion normale soit réunie.

combinaison d'alimentsPour la plupart d’entre nous, nous gaspillons une grande quantité d’énergie en augmentant considérablement ce temps de digestion car nous faisons des associations d’aliments qui ne facilitent pas la tâche à notre organisme. Plus concrètement, pour digérer des aliments à base d’amidon (le riz, les pommes de terre, le pain, etc.), le corps prépare dans l’estomac un milieu basique grâce à une enzyme contenue dans la salive, la Ptyaline. Pour les aliments à base de protéines (viande, lait, fromage, noix et graines), la digestion se fait dans un milieu acide (acide chlorhydrique et pepsine).

En chimie, un des grands principes qu’on apprend est que 2 milieux opposés se neutralisent. En d’autres termes, quand nous mangeons de la viande en même temps que du riz par exemple, notre organisme galère pour digérer car les conditions de digestion ne sont plus réunies. Le milieu n’est ni réellement acide pour digérer les protéines, ni suffisamment basique pour venir à bout des hydrates de carbone.

La digestion, qui est très consommatrice d’énergie pour le corps, peut alors passer d’une durée de 3 heures à plus de 8 heures! Il serait donc préférable d’éviter de manger des protéines et des hydrates de carbones au même repas… pas simple quand le plat culturel national belge est le steack-frites-salade :-/ Au vu de ces informations, ce serait pourtant du bon sens de séparer la viande et les féculents… pour augmenter sa vitalité!

3- Réduire la quantité de viande que je mange

La viande, en plus de contenir une quantité élevée d’hormones de croissance, contient un taux élevé d’acide urique. ViandeCet acide est naturellement un déchet résultant de notre activité cellulaire. Les reins filtrent l’acide urique du sang et l’envoient dans la vessie où il est éliminé sous forme d’urine. Si l’acide urique n’est pas rapidement éliminé, il s’accumule dans les tissus et peut finir par provoquer des calculs ou la goutte.

L’organisme est capable d’éliminer 0,5 gramme par jour d’acide urique. Une tranche de viande de taille moyenne contient environ 0,9 gramme d’acide urique… CQFD 🙂

Il existe beaucoup d’autres raisons valables pour diminuer la quantité de viande que nous mangeons tant du point de vue de la santé que du point de vue environnemental. Pour notre part, nous ne sommes pas végétariens mais nous essayons en conscience, de diminuer… petit à petit.

4- Manger moins tout simplement

rat de laboratoireUne étude universitaire menée par le docteur Clive McCay aux USA à ce sujet, a obtenu des résultats impressionnants…

Ils ont pris deux échantillons de rats de laboratoire différents. Le groupe B recevait la moitié de nourriture par rapport à celui du groupe A. La conclusion était édifiante : les rats du groupe B avaient vécu en moyenne deux fois plus longtemps que ceux du groupe A…

 

Les conclusions d’une autre étude sur le même sujet, menée par le docteur Edward Massarot au Texas, sont sans équivoque :“la sous-alimentation est la seule méthode que nous connaissons qui retarde le processus de vieillissement et prolonge la durée de vie chez les animaux à sang chaud”.

5- Bien utiliser les fruits

Les fruits sont extraordinaires car ils apportent beaucoup d’énergie à l’organisme : leur digestion est rapide donc peu énergivore. Non seulement ils contiennent du fructose, qui est facilement transformé en glucose, l’aliment principal de notre cerveau, mais en plus…  ils sont riches en eau (80%)!

Bref, 2 bénéfices en 1 pour augmenter sa vitalité, que demander de plus?!

Cependant, nous avons tendance a mal utiliser les fruits… En effet, dans l’idéal, nous devrions donc privilégier les fruits le matin au petit déjeuner ou les manger isolément. Les manger en dessert, après un repas complet et copieux, n’est pas indiqué.

Pourquoi? Parce que les fruits ne se digèrent pas entièrement dans notre estomac mais bien dans l’intestin grêle. Et pour que les fruits que nous mangeons atteignent rapidement notre intestin grêle, ce pour quoi ils sont prédestinés, il faut donc que la route soit dégagée, autrement dit, que l’estomac soit vide.

Par conséquent, s’il y a de la viande ou du riz dans l’estomac, les fruits sont bloqués et se mettent à fermenter, ce qui provoque des gaz et de solides problèmes de digestion! A bon entendeur… 😉

 

Voilà pour les 5 actions concrètes à expérimenter pour augmenter sa vitalité! Nous avions à cœur de partager ces informations avec vous! Alors si vous aussi, vous pensez que le contenu de cet article peut être utile à d’autres, surtout n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Quoiqu’il en soit, on vous souhaite d’expérimenter ces 5 actions pendant une dizaine de jours avec satisfaction! On ne vous demande surtout pas de nous croire sur parole mais simplement d’essayer! Faites votre propre bilan : comment vous sentez-vous? plus ou moins fatigué ?

Ce n’est pas la mer à boire et ça peut faire toute la différence!

Alors bougez-vous, personne ne le fera pour vous! 😉

 

Tom & Amande

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 32
  •  
    32
    Partages
  •  
    32
    Partages
  • 32

5 Comments

  • Virginie 26 août 2017 at 15 h 25 min

    Ah super! Je n’ai pas tout faux: je mange toujours mes fruits au petit-déjeuner ou entre les repas, comme goûter. Mais où est le chocolat, là-dedans…car c’est mon péché mignon, un bon chocolat bien noir! Et j’imagine que des petits plaisirs de temps à autre, c’est presque comme le plein, non?

    Reply
    • Tom et Amande 30 août 2017 at 13 h 24 min

      Merci de ton commentaire Virginie, pour le chocolat, nous proposons une formule : “on est pas des robots”. Si on applique ces conseils selon le principe Pareto ( 80-20 ), on perçoit déjà d’excellents résultats…

      Reply
  • Aby 26 août 2017 at 18 h 35 min

    Super article, il est essentiel de se questionner (à son rythme) sur son alimentation et ce que nous consommons de manière plus vaste (corps, esprit). Merci également pour ce superbe ebook que je viens de télécharger au passage. Un régal !

    Reply
  • Baptiste Mialon 26 août 2017 at 19 h 57 min

    Très bon article ! C’est vrai que, ça fais réfléchir.
    Ps: merci de ne pas avoir mis une photo d’illustration au niveau des fruits bloqués par les autres aliments 😉

    Reply
  • Jérémy CORON 29 août 2017 at 9 h 56 min

    La nutrition c’est essentiel.

    Je fais du sport depuis que j’ai 4 ans et de la musculation en salle depuis mes 19 ans.

    J’ai réellement vu le changement quand je me suis intéressé à la nutrition : plus en forme, plus de punch aux entraînements, meilleure concentration, … 🙂

    Reply

Leave a Comment

​Télécharge en moins d'une minute ​les "7 secrets pour apprivoiser ton TDAH" ​ilsauront forcément un impact très positif sur ta vie.​