Connaissez-vous le secret pour atteindre un objectif?

“Un objectif bien défini est à moitié atteint”

Abraham Lincoln

Savez-vous qu’elles sont les principales différences entre les gens qui atteignent leurs objectifs et ceux qui n’y arrivent jamais?

Route-chemin

 

  1. Ceux qui réussissent ont un objectif. Cela paraît évident et c’est pourtant la première cause de non action des gens. Ils ne se sont jamais posé la question : Qu’est-ce que je veux vraiment? Ils ne se fixent pas d’objectif et se laissent porter par la vie. C’est l’image d’un copeau de bois qui flotte dans l’océan indien,  se laissant porter par les courants. Ces personnes-là finissent par avoir un terrible sentiment d’impuissance face à la vie. Ils ne maîtrisent plus grand chose de leur propre vie. Ils finissent par critiquer les actions des autres qui ne leur conviennent pas.
  2. Ils ont apprit à le formuler correctement. C’est précisément cette méthode très connue et très utilisée en management dont je vais vous parler aujourd’hui. La fameuse méthode SMART, un mot qui nous vient de l’anglais et qui signifie intelligent ou futé. En français, cela nous donne un très beau moyen mnémotechnique pour nous aider à bien définir nos objectifs.
  3. Ils se se sont posé une question essentielle : Comment vais-je faire pour y parvenir? C’est à dire qu’ils ont mi en place un plan d’action.

On ne mange pas un éléphant en une bouchée!

femme-éléphant-inde

Laissez-moi vous raconter une petite histoire. Un jour durant ma formation de coaching, lors d’un entretient individuel, j’étais en train de travailler sur un plan d’action pour réussir ma reconversion professionnelle. Je commençais à avoir beaucoup de chose à faire et à penser. Le stress de l’inconnu s’était bien installé. Je savais ce que je voulais mais il fallait mettre tant de chose en place pour y arriver que j’avais l’impression que ce n’était peut-être pas une si bonne idée de vouloir changer d’orientation professionnelle. Le doute était là face à la masse de travail.

Ma coach m’a regardé dans les yeux, a laisser un long silence, puis elle m’a demandé : “Quand tu montes un escalier, est-ce que tu commences directement par la dixième marche?” Elle a continué en me demandant “Combien de temps cela t’as pris avant de devenir réalisateur?”. Elle voulait aussi que je lui énumère toutes les étapes qui ont été nécessaires pour y arriver. J’étais incapable de répondre tellement il y avait de choses à dire. Elle a alors ajouté : “On ne mange pas un éléphant en une bouchée!“. Bien que je vous promets de ne jamais avoir mangé d’éléphant, je trouve que c’est une très belle métaphore pour exprimer que les grands défis, les grands challenges, se construisent étape par étape.

Ensuite, il est nécessaire de se sentir en accord avec ce que l’on a décidé de mettre en place.  Je veux dire par là que l’envie de manger un éléphant doit être bien présente.

Il est important aussi de pouvoir se poser et regarder le chemin déjà parcouru. Nous sommes parfois durs avec nous-même et exerçons une forme d’auto-sabotage. Surtout, lorsque nous focalisons sur ce qu’il reste à faire en ne voyant pas tout ce qui a déjà été fait!

détermination

 

Voyons maintenant comment définir un objectif avec la méthode SMART.

Notre objectif doit correspondre à 5 critères bien précis :

 

méthode smart

Méthode SMART

 

Spécifique:

Mon objectif doit être précis, concret et dans le domaine du factuel. Si vous dites, je veux perdre du poids pour avoir un corps de rêve, vous êtes à côté de la plaque car le poids à perdre n’est pas défini et la notion de corps de rêve non plus! Un verbe d’action et une formulation positive aideront aussi à mieux formuler l’objectif, par exemple : “Je suis ravi parce que je retrouve mon poids de forme grâce à ces 5 kilos en moins”.

Mesurable :

Quels sont les critères extérieurs qui me permettront de savoir que j’ai atteint mon objectif? Est-ce qu’ils sont quantifiables? Nous devons avoir un seuil, c’est-à-dire que nous devons savoir quel est le niveau à atteindre, la valeur de la mesure à obtenir ou la barre à franchir afin de conclure que l’objectif est atteint. Dans le cas de l’exemple de la perte de poids, le critère extérieur et quantifiable sera l’indication de la balance! Mais si vous vous fixez l’objectif d’augmenter votre chiffre d’affaire par exemple, il faudra définir deux valeurs supplémentaires :

  • Quel est le chiffre d’affaire de référence, celui que je souhaite augmenter.
  • De combien je souhaite l’augmenter.

Cela nous donnerait par exemple : j’augmente mon chiffre d’affaire qui était de 25.000 euros, de 15%. Là nous avons quelque chose de précis et de mesurable. Si l’année prochaine vous gagnez 30.000 euros, vous saurez que vous avez réussi votre objectif.

Accessible ou Acceptable :

Les deux critères suivants, « Acceptable » et « Réaliste », sont souvent définis ensemble puisqu’ils dépendent souvent d’éléments communs tels que la faisabilité ou la perception que nous avons d’un objectif. On en revient ici à l’idée que l’objectif doit être accepté par vous et que vous vous sentiez entièrement capable de le réaliser.

Ce sont donc deux notions qui sont propres à la perception que vous avez de vos capacités. Si vous vous lancez dans un objectif pour lequel vous ne vous sentez pas capable de réussir, alors ces deux critères ne seront pas réunis.

Votre objectif doit être un challenge mais il ne doit pas être un défi trop grand pour vous. Si c’est le cas, mieux vaut alors le diviser en sous-objectifs.

C’est dans cet ordre d’idées qu’un objectif S.M.A.R.T. doit être acceptable. On dit qu’il doit être accepté par celui qui s’y engage, c’est-à-dire vous!

Escalier-en marche

Réaliste :

Un objectif dépend en général d’une relation avec un système qui peut être une famille, une entreprise, un couple, etc.

Quand on qualifie un objectif de réaliste, ça signifie qu’il lui faut prendre en compte son environnement. Donc, pour être SMART, votre objectif doit mesurer les conséquences négatives qu’il pourrait engendrer sur vous comme sur les autres.

Si on reprend le cas du régime ou de la perte de poids et que c’est vous, au sein de votre famille, qui préparez les repas. Si, vous décidez du jour au lendemain de ne plus manger que de l’eau et du pain sec, votre objectif ne sera pas réaliste car il ne prend pas en compte le reste de votre famille. Il faudra dans ce cas, définir d’autres choses à mettre en place au sein de votre famille pour rendre cet objectif réaliste. Vous ne pouvez pas imposer à tout le monde de manger du pain sec et de l’eau…

Défini dans le temps :

Horloge-IMAC

Le temps a beau être relatif selon la théorie d’Einstein, il n’empêche que la meilleure manière de ne jamais atteindre un objectif est de ne pas le définir dans le temps.

Si vous dites par exemple, j’ai besoin de vacances, je vais bientôt partir. Je parie avec vous que je serai en vacances bien avant vous ;-)!

En plus d’être défini, le temps doit être précis, l’idéal étant de choisir une date précise pour la réalisation de votre objectif.

Beaucoup de gens bloquent à cette étape car n’étant pas certains d’y arriver à 100%, ils se refusent à fixer une date. Pas de panique, la méthode SMART vous autorise à revoir votre objectif à chaque étape de sa réalisation. On parle de votre vie après tout. Si vous voyez que votre objectif n’est plus réaliste car la date fixée au début est trop proche, rien ne vous empêche de reculer votre date. Il est préférable de reculer la date d’un objectif 10 fois de suite que de ne pas fixer de date du tout!

Pour conclure :

Voilà pour la méthode SMART, simple et applicable de suite. Évidemment, ça ne fait pas tout!

Bien formuler un objectif ne signifie pas qu’il est réalisé!

Par contre, il est certain que si vous n’avez pas d’objectif ou que vous êtes incapable de le formuler précisément, il y a peu de chance qu’il se réalise. La bonne formulation d’un objectif, c’est aussi poser les bases solides de la réflexion autour du plan d’action que vous allez mettre en place pour le réaliser. C’est donc la première chose à faire quand vous voulez aller de l’avant : définir votre objectif et le spécifier le plus possible. Pour ce qui est de l’état d’esprit nécessaire pour concrétiser ses objectifs, deux mots magiques feront toutes la différence : l’implication et l’application. Avez-vous réellement envie de réaliser votre objectif ? Êtes-vous prêt à en payer le prix? Dans ce cas, je suis prêt à parier que plus rien ne vous arrêtera!

Cible dans le mille.

Et pour ceux qui veulent passer à l’action, prenez dès maintenant une feuille de papier, écrivez votre objectif en vous assurant qu’il respecte la méthode SMART. Une fois que vous avez terminé, vous êtes libre de le partager dans les commentaires ci-dessous, on vous aidera à le reformuler si besoin.

Merci de partager l’article si vous pensez que cela peut intéresser d’autres personnes.

A très bientôt et n’oubliez pas : Bougez-vous ! Personne ne le fera pour vous 😉

 

Tom & Amande

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  •  
  •  
  • 12

2 Comments

  • Jean-Luc Picot 25 juillet 2017 at 15 h 01 min

    Spécifique : La Paix dans le monde.
    Mesurable : Il n’y a plus de guerre, tout le monde est heureux.
    Atteignable : les étapes correspondent à chaque individu puisque la Paix universelle est la sommes de toutes les Paix individuelles, pour faire changer un système il faut faire évoluer toutes les composantes de ce système… Chaque paix personnelle est donc une étape de franchie.
    Réaliste : les moyens sont l’ouverture, la responsabilisation de ses actes, l’intégrité… bref les ressources que nous avons tous en nous (et nous en avons des moyens !!). Les produits In Vita sont là pour cela aussi, et, en tant que bioénergéticien, je mes tous ces moyens au service de tous.
    Temporel : Alors une date …. je dirais : “aussi tôt que possible” !! ASAP comme on dit dans les réunions d’affaire. Mais selon mes calculs cela peut se faire en 33 semaines.

    🙂

    Reply
    • Tom et Amande 25 juillet 2017 at 17 h 22 min

      Un objectif SMART à l’échelle du monde, on ne pouvait pas en attendre moins de toi Jean-Luc :-). Une fois de plus l’idée ambitieuse nous plaît beaucoup! Est-ce que l’objectif est SMART si c’est toi seul qui l’énonce? Avec tout ma positivité, je me dois de penser que non. J’entends bien que ton engagement personnel est total, par contre ton objectif dépend de l’engagement de chacun. A ce niveau-là, il n’est pas tout à fait dans ta zone de contrôle. Il n’est donc pas accessible car pas accepté par tous. De notre point de vue avec Amandine, on peut bien entendu augmenter de deux la somme des individualités dans le sens d’un changement vers un monde sans guerre. Autre petit bémol dans la formulation, ASAP n’est pas très SMART, dans 33 semaines, à peine plus. On pourrait formuler : “Je suis soulagé, heureux et serein. Le matin du 26 mars 2018, je me réveille dans un monde en paix, un monde sans guerre.” Merci de ton commentaire et surtout continue à semer les graines de la paix dans le monde.

      Reply

Leave a Comment

Avez-vous déjà reçu votre EBOOK GRATUIT ? ​​Téléchargez-le maintenant ​​en moins d'une minute

"5 concepts incontournables qui vont vous changer la vie"