Reconversion professionnelle à 40 ans, c’est possible !

Qui d’entre vous n’a pas déjà rêvé de changer de vie ?

Une reconversion professionnelle à 40 ans… Pourquoi pas…Travailler pour se faire une place dans la société. Une place sociale, avec un rôle à jouer. Un rôle qui permet de  gagner de l’argent. De devenir propriétaire, d’acheter une voiture, des chouettes fringues, de sortir avec les amis et de partir en vacances…

Voilà la vision du travail que beaucoup d’entre nous avons. Mais visiblement cela ne suffit pas ! Car nous voulons tous changer de vie. 🙂

Cette vision nous empêche de vivre l’instant présent.  En effet, l’idée de cette vision est de gagner de l’argent pour que demain soit meilleur ou plus confortable.

Imaginez maintenant la possibilité de remplacer le mot “travail” par “activité passionnante rémunératrice” ! Ça ferait toute la différence. On aurait les mêmes avantages qu’avec un “travail traditionnel”, en y ajoutant une cerise sur le gâteau.

L’idée que le travail puisse vous apporter une part de bonheur pas tant par le résultat qu’il fournit (gagner un salaire), mais par l’activité à laquelle il est lié.

 

On vous invite à regarder cette interview de Saskia, que nous avons tourné pendant notre formation. Elle a été une de nos formatrices en Belgique.

Écoutez juste le début pour voir et entendre ce que cela donne quand le travail que vous faites est une passion ou une mission de vie…

Combien de temps passe-t-on à travailler dans notre vie ?

Selon les chiffres de l’OCDE et en ce qui concerne la France, un Français aurait travaillé en 2014, une moyenne de 1473 heures contre 1535 heures en 2000.

Même si le chiffre est clairement à la baisse depuis le début du siècle, il faut bien reconnaître que le travail représente une part importante de notre vie. Tant d’un point de vue temporel que d’un point de vue social.

Et cela commence dès notre plus jeune âge avec la fameuse question : “qu’est-ce que tu veux faire plus tard ?”

Donc, en Europe, on travaille relativement beaucoup, disons entre 34 et 40 ans de notre vie, mais beaucoup moins qu’en Asie, par exemple. C’est énorme, dit comme ça… Et cela pose la question de savoir si les gens sont heureux de travailler…  Finalement, apprécient-ils leur job?

Un chiffre édifiant, sortez la tête de l’eau !

Sortez la tête de l’eau !

83 % des actifs (les personnes qui ont un emploi) envisageraient une reconversion en cas de licenciement!

Vous imaginez ce chiffre ? Plus de 8 personnes sur dix profiteraient d’être licencié pour changer d’activité! Au risque de vous bousculer, on a envie de vous dire : – qu’attendez-vous? Vous aussi vous attendez que votre patron vous vire pour vous rapprocher de la vie que vous désirez ??

Un autre chiffre plus rassurant…

50 % des actifs ont déjà vécu une reconversion ou une réorientation professionnelle. Et vous savez quoi ? Ils ne sont pas morts !

C’est donc possible de changer de vie, en changeant de métier… Voilà qui me paraît plus rassurant! Vous avez un job qui ne vous plaît pas ou plus, et vous décidez consciemment d’en changer. C’est une vision qui se rapproche beaucoup plus de la manière dont nous voyons la vie aujourd’hui. D’autant plus qu’un autre chiffre d’une étude IPSOS nous montre que 62 % des reconvertis pensent qu’ils ont gagné en qualité de vie avec ce changement de secteur d’activité.

Quoi qu’il en soit, on peut déduire de ça que la majorité des gens qui travaillent ne le font pas aujourd’hui par plaisir ou par passion… En fait, la majorité des gens travaillent pour gagner de l’argent !

À croire que la fameuse question : “Que veux-tu faire comme métier plus tard ?” n’a pas créé que des vocations… 😉

Notre expérience en la matière

Oser une reconversion professionnelle à 40 ans. Oser tenter l’aventure de l’entrepreneuriat. Pour y trouver plus de liberté, plus d’autonomie, plus de cohérence. C’est ce que nous sommes en train de faire avec Amandine.

Sauf que nous avons mis la barre très haut… nous tentons une reconversion en couple! Chose qui, si vous en croyez les nombreux articles qui en parlent, est absolument à proscrire. Parce que c’est difficile de concilier vie privée, vie de couple, vie de famille et vie professionnelle.

Est-ce que c’est vraiment difficile ? Oui , il y a des points de difficulté supplémentaire, c’est certain… mais il y a surtout le challenge de se lancer dans une aventure commune, avec des valeurs communes et des forces complémentaires! On n’a pas encore beaucoup de recul sur la question, mais ce que l’on sait déjà, c’est que cela nous oblige à retravailler nos positions en permanence!

Trouver sa place : n’est-ce pas de cela qu’il s’agit ?

Trouver sa place dans son couple, dans sa famille, dans son travail, dans la société, dans le monde, dans l’univers ? Durant notre année de formation, nous avons mis des mots sur ce que nous attendons de la vie…

Et une des missions que nous avons à cœur de remplir aujourd’hui, c’est de vous inspirer cette part de liberté que certains et certaines d’entre vous ont perdue, oubliée ou dont ils se sont éloignés…

Il n’y a rien à attendre de la vie que vous ne mettez pas en place vous-même.

Ce que nous voulons !

On veut monter un projet professionnel commun, qui soit aligné et cohérent avec qui nous sommes !

On veut devenir nos propres patrons, et on veut que notre expérience donne des ailes à d’autres. Car on est persuadé que c’est comme cela, que l’on peut avoir des actions positives sur le monde.

Vous montrer que c’est possible, même en partant avec pas grand-chose! En utilisant cette force que nous avons tous en nous, cette force de conviction qui nous anime quand nos pensées, nos paroles et nos actions vont ensemble dans la même direction.

 

C’est ainsi qu’est née “la source positive”, notre petite entreprise. Elle est née, mais maintenant, il nous faut la faire vivre, la faire grandir et la rendre autonome, libre et responsable.

On est conscient que le chemin est long pour y arriver, mais on est surtout conscients que ce chemin existe ! À nous de l’emprunter en faisant le moins de détours possible 😉

Et si on se plantait lamentablement ?

Et si notre reconversion professionnelle à 40 ans était un échec? On se serait trompé. On aurait mis toute notre énergie dans un projet qui n’aboutit pas. Mais on a déjà tellement appris en prenant cette place-là dans nos vies que d’un point de vue purement personnel, c’est impossible pour nous de faire marche arrière et de ré envisager le travail comme une solution alimentaire.

Donc si on se plante, on ne le regrettera pas, parce qu’on aura donné le maximum.

Le maximum, ce n’est pas forcément le meilleur, c’est ce que vous pouvez donner de meilleur à un instant T avec les moyens dont vous disposez à cet instant.

La pression financière versus la confiance en nous et en la vie !

Bien sûr, tout n’est pas rose, il y a des difficultés. De l’insécurité financière, beaucoup de gestion administrative et des questions sans réponse. Une reconversion professionnelle à 40 ans, ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile…Il y a plein de choses à faire qu’on ne se sent pas toujours capables de faire, et qui pourtant sont indispensables à la réussite du projet.

On le sait, on n’a pas choisi le chemin le plus facile ! Ce que l’on sait aussi, c’est que le chemin que l’on emprunte aujourd’hui ne connait pas de ligne d’arrivée.

Ou en tout cas, on ne sait pas où elle se trouve… mais on sait qu’elle sera belle, car alignée !

Il y aura toujours des projets dans notre vie, car Amandine comme moi, nous nous nourrissons de ça !

Les projets communs sont et ont toujours été le ciment de notre couple.

Que ce soit

  • une expatriation,
  • l’achat d’une maison,
  • la décision de devenir parent,
  • une reconversion professionnelle à 40 ans.

Ce que nous faisons en faisant cela, c’est grandir et écrire notre histoire.

Nous savons qu’il peut parfois ne rester qu’un petit rien qui nous empêche de tout foutre en l’air, d’abandonner.

Mais ce petit rien est énorme, c’est la confiance que l’on a l’un envers l’autre, mais aussi la confiance en chacun de nous et en la vie :-).

Parce que l’on a confiance, on ne lâchera rien ! Et ça prendra le temps que ça prendra! Mais comme le dit souvent Amandine, ce chemin, c’est précisément ça la vie !

C’est l’instant présent, ce sur quoi nous avons un réel pouvoir aujourd’hui. C’est notre vie, ici et maintenant, et nous l’aimons !

 

Et vous?

  • Est-ce que vous aimez ce que vous faites ?
  • Faites-le vous de manière fluide, est-ce que cela se déroule sans accroc ?
  • Votre activité professionnelle vous nourrit-elle intellectuellement et financièrement ?

Si vous répondez “oui” à ces trois questions, ne changez rien dans votre vie, tout va très bien pour vous et c’est tant mieux !

Dans le cas contraire, vous êtes au bon endroit 🙂

Vous n’êtes pas seul sur ce chemin et nous pouvons vous aider

Il y a six mois, nous avons créé positif et proactif. Ce blog est né d’une initiative commune de partager des ressources, des concepts, des idées que nous avons découverts parce que nous avons pris le temps de nous poser pour répondre à la crise de sens qui nous guettait tous les deux…

Après 6 mois d’existence de ce blog, nous avons voulu en savoir un peu plus sur les lecteurs de positif et proactif. Nous avons donc réalisé un petit sondage que nous vous avons soumis via Google form, un super outil pour réaliser des sondages. Il suffit d’avoir un compte Google pour pouvoir y accéder et créer un sondage en quelques clics.

Si vous voulez participer, il n’est jamais trop tard, le voici! Nous sommes toujours ravis de vous lire, d’en apprendre plus sur vous et de prendre conscience de vos besoins pour mieux construire ensemble notre demain. 🙂

Vous nous avez confié avec ce sondage que vous avez des projets !

Mais aussi que vous avez des freins qui vous empêchent de les réaliser…

  • Manque d’estime de vous !
  • Procrastination
  • Problème de motivation
  • Difficultés d’organisation
  • Manque de temps
  • Peur de ne pas réussir
  • Difficulté avec vos enfants

Vous souhaitez grandir et progresser en matière d’organisation, de méthodologie ; vous souhaitez construire sans être submergé par le stress… ce mal du siècle !

Tout ça, dans le but de vous réaliser, de ne plus subir une vie que vous ne contrôlez pas.

Nous sommes dans le même bateau que vous !

Ce blog va partager en 2018, des pistes de solution pour réussir pas à pas le défi d’une reconversion professionnelle à 40 ans! Et nous sommes ravis, car c’est à ce défi que nous sommes confrontés aujourd’hui !

Avec tous les challenges que cela nécessite, ça promet d’être riche !

Nous nous poserons la question de savoir comment nous pouvons utiliser le développement personnel pour façonner une vie professionnelle qui nous enchante, pour concrétiser les projets dont nous rêvons, pour réinventer le travail que nous faisons déjà aujourd’hui.

Toujours dans le but de

  • prendre notre vie en main,
  • de devenir autonomes et 100% responsables de ce que nous vivons,
  • de mettre plus de sens au centre de nos vies.

Que ce soit un changement de poste, de statut, une création d’entreprise, un retour sur le marché du travail ou simplement d’être à l’initiative d’un projet qui vous tient à cœur, vous avez le droit de l’envisager pour vous!

Vous n’avez pas à être très bon pour commencer, mais vous devez commencer pour être très bon.

Zig Ziglar

Le mot de la fin

Bien sûr, nous n’avons de solution miracle pour répondre à tous ces besoins ! Et nous sommes parfois comme des explorateurs dans un Nouveau Monde. Mais ce qu’il y a de certain, c’est que ce nouveau monde est palpitant !

  • Il est parsemé d’apprentissage,
  • il ne laisse pas de place à la routine,
  • Et chaque difficulté dépassée ouvre de nouvelles portes !

Notre chemin de reconversion n’est pas fini, loin de là. Mais l’aventure qu’il génère, bien que sinueux parfois, est un chemin vers plus d’autonomie et de responsabilité 🙂

Et pour cette année encore, nous garderons notre devise préférée :

Bougez-vous, personne ne le fera pour vous !

Cette devise représente pour nous, à la fois la volonté et le pouvoir de changer ce qui ne vous convient pas !

Merci d’avoir lu cet article et faites-vous plaisir en mettant dans les commentaires sous l’article vos rêves les plus fous, vos projets les plus délirants, vos objectifs à court, moyen et long terme.

Dites-nous et dites-vous ce qui vous fait envie, ce qui vous fait rêver !

Un gagnant est juste un rêveur qui n’a jamais cédé

Nelson Mandela

A bientôt les gagnants! 🙂

Tom & Amande

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 64
  •  
    64
    Partages
  •  
    64
    Partages
  • 64

2 Comments

  • Nadine B. 14 janvier 2018 at 7 h 47 min

    Bonjour,
    Pour moi, c’est arrivé à 55 ans, un jour ou une sinusite d’un autre monde a décidé de prendre mon crâne pour une piste de skateboard de façon démente ; recroquevillée au fond de mon lit, j’étais au bord du gouffre, le meilleur endroit pour les prise de décisions !!
    Je me suis dit “qu’est-ce que j’ai accompli jusqu’ici ?” et la réponse n’est pas sortie du néant…quel gâchis !
    Alors, j’ai fait un bilan de compétences, pour quoi suis-je faite ? La réponse a été assez déroutante, j’étais faite exactement pour ce que je faisais : formatrice pour des jeunes et des adultes en reconversion professionnelle !!! Alors qu’est-ce qui n’allait pas ? La réponse est arrivée comme une évidence ! ce n’est pas le “pour quoi” mais le “comment”. A partir de ce moment, je me suis “offert” une formation en coaching, une en communication et depuis 3 ans, je vais de défi en défi, (sans défi, c’est l’ennui), j’ai participé à l’écriture de 7 ouvrages ! incroyable !! Et mon site Internet va voir le jour.
    Voilà, moi, je n’ai pas vraiment change de vie, je la remplis différemment ; mon métier, je le fais simplement autrement, de façon à ce que mes compétences servent aux autres mais me remplissent aussi de bonheur et me laisse profiter de ma famille.
    La vie est unique, il est temps d’en profiter !
    Nadine

    Reply
    • Tom et Amande 18 janvier 2018 at 6 h 10 min

      Bravo Nadine, félicitation pour votre prise de conscience, mais surtout pour votre passage à l’action. Vous avez tout à fait raison, changer de vie, n’a pas la même signification pour tout le monde. Dans votre cas, vous avez le même travail mais avec un regard neuf et de nouveaux outils à utiliser. Pour certain, c’est un changement de lieu, de travail, de relation. Quoi qu’il en soit, c’est toujours une quête de sens. Merci pour ce témoignage très riche.

      Reply

Leave a Comment

​Télécharge en moins d'une minute ​les "7 secrets pour apprivoiser ton TDAH",

​ilsauront forcément un impact très positif sur ta vie.​