TDAH-3 techniques d’ancrage pour te recentrer !

Tu as besoin de te recentrer sur toi? Dans cette vidéo, je partage avec toi 3 techniques d’ancrage simples et efficaces qui te permettront sans aucun matériel de te recentrer sur toi!
J’espère que ces techniques te seront utiles…
Bon visionnage… Et si tu souhaites t’abonner à la chaîne YouTube, c’est par ici…

Vidéo : 3 techniques d’ancrage simples et efficaces

Si tu veux t’abonner à la chaîne, c’est par ici

 

Transcription texte de la vidéo : 3 techniques d’ancrage

Avant de partager avec toi ces 3 techniques d’ancrage que j’utilise personnellement…
Et qui sont en lien finalement avec la dernière vidéo publiée.
Je voudrais revenir sur un point très global de ce que pourrait être un homme, ou une femme d’ailleurs, parce que grâce au sondage auquel tu peux toujours répondre 🙂, j’ai remarqué qu’il y a plus de femmes que d’homme qui suit cette chaîne YouTube…

L’homme est une antenne

Alors qu’est ce que nous sommes? Nous sommes a la fois un émetteur et un récepteur, on émet des informations et on reçoit des informations. On fait ça en permanence, 24 heures sur 24…
L’homme est une antenne, tu es une antenne. Tu émets des pensées, des sons, des actions, en permanence et à l’inverse tu reçois où tu perçois les pensées, les mots les actions des autres en permanence…
Quand tu comprends ça, tu comprends l’importance de l’ancrage pour rester centrer sur toi, pour être inspiré plutôt qu’influencer par les autres.

L’importance de l’ancrage

Si tu reçois des informations qui viennent des autres en permanence, comment veux-tu écouter les informations qui viennent de l’intérieur de toi ? Tu vois ce que je veux dire, si tu ne fais qu’écouter et réagir aux informations qui proviennent de l’extérieur, tu ne peux pas être à l’écoute de toi.
L’ancrage c’est ça… C’est être à l’écoute de tes propres ressentis, pas de tes pensées hein, mais de tes ressentis.
Malheureusement, on est bien trop souvent coupé de nos ressentis, ou plutôt, notre mental nous coupe de nos ressentis et c’est exactement à partir de là que tu te disperses dans tous les sens… Que tu gaspilles ton énergie, que tu finis par te sentir fatigué sans obtenir ce que tu souhaites ou plutôt sans répondre à ce dont tu as vraiment besoin.
D’où l’importance de l’ancrage.

3 techniques d’ancrage – première technique : ” Je suis un arbre”

Elle consiste à appliquer le biomimétisme, à copier la nature.  Avec ces millions d’années d’évolution, elle a bien compris comment rester ancrée…
Tu as déjà regardé un arbre…  Le lien entre les énergies célestes et les énergies tellurique.  Des branches et des ramifications aussi grandes en l’air que sous la terre avec les racines…
C’est le meilleur exemple d’ancrage que tu puisses trouver sur terre. Il n’y a rien de plus ancrer qu’un arbre …
Trouve-toi un arbre, un arbre que tu admires, que tu trouves beau, dans un endroit qui te plait…
Et quand tu as besoin de t’ancrer va voir cet arbre. Mets-toi en face de lui. Observe-le, positionne-toi avec les jambes à distance de la largeur de tes épaules pour être bien campé sur tes positions.
Imagine que comme l’arbre, tu as des racines qui s’enfoncent sous terre pour te nourrir d’énergie.
Imagine bien toutes les ramifications de ces racines. Ancre-toi petit à petit comme cet arbre.

Visualiser pour projeter la réalité

Prends le temps qu’il te faudra pour ressentir que tu commences à t’enraciner…
Quand tu as cette sensation quand tu peux visualiser ces racines, déplace ton attention vers ton corps, vers les jambes puis remontes petit à petit.  Quand tu arrives à hauteur de tes bras, mets-les à la perpendiculaire du sol comme si tes bras étaient des branches de l’arbre.
Et patiente…
Quand maintenant tu vas commencer à ressentir que ça fait mal dans les bras, tu vas voir ça va arriver assez vite.
Quand tu vas commencer à vouloir baisser les bras pour soulager la douleur…
Pense à cet arbre qui est là depuis si longtemps avec les branches en l’air lui aussi.
Pense qu’il tire une partie de son énergie de ces racines, et va chercher toi aussi un peu d’énergie dans tes racines pour tenir un peu plus longtemps encore…
La douleur est une image mentale que tu te fais, plus tu penses à la douleur, plus elle est présente…
Si tu parviens à détourner ton attention de cette douleur pour la focaliser sur l’énergie qui remonte par tes racines, alors tu vas dissoudre la douleur pour un temps…
Voilà la première technique d’ancrage que j’utilise, je fais l’arbre en copiant sur un arbre simplement…

3 techniques d’ancrage – deuxième technique : “Je maîtrise ma respiration”

 

Tu peux la faire partout, il te suffit de focaliser ton attention sur ta respiration…
Tu peux commencer par joindre les mains, c’est un symbole très fort de recentrage, la prière, le salut dans les arts martiaux, etc…  Ensuite, il y a quelque chose que tu as toujours avec toi c’est ta respiration… Elle est soit abdominale, ton ventre se gonfle quand tu respires… Soit elle est thoracique, tes poumons se gonflent quand tu respires.
Fais le choix d’une respiration abdominale. Et concentre-toi sur les 3 temps de la respiration…
  • Inspiration
  • Pause
  • Expiration
Soit tu inspires, soit tu expires, soit tu bloques…
Cet exercice d’ancrage, de médiation si tu préfères, mais la médiation c’est de l’ancrage, ou plutôt il faut être ancré pour méditer, cet exercice est parfait parce que tu peux le pratiquer partout et tout le temps, tu n’as besoin de rien… Tu peux le faire debout assis couché…
Le plus important est de respecter un certain timing…
Par exemple.
4 secondes inspiration / 16 secondes de blocage / 8 secondes expiration
Ou 2 -8-4 si tu préfères.
Il est important parce que cette pause que tu imposes à ton corps, elle n’est pas naturelle, tu prends le contrôle sur tes réflexes inconscients quand tu bloques ta respiration, tu deviens le maître de ton mental… Et ça ça te donne une dimension plus terrestre, plus ancrer et moins percher là-haut dans ton esprit…

3 techniques d’ancrage – troisième technique : “Je pousse sur mon rectum”

Celle-là je la dois à un bio énergéticien de génie…  Un monsieur qui s’appelle Daniel Schröder, quelqu’un chez qui j’ai fait une seule consultation, mais qui m’a marqué à vie…
Sa technique est simple, mais tellement efficace… Place-toi debout pieds-nu de préférence, toujours les jambes écartées à la même largeur que tes épaules… Prend une grande respiration, ferme les yeux et ressens dans les jambes…
Ensuite petit à petit tu va pousser un peu comme si tau faisait la grande commission, tu me suis… Tu mets une certaine pression dans le rectum puis tu relâches et tu ressens… Tu vas sentir progressivement, une certaine lourdeur, qui descend dans tes jambes, continue jusqu’à a ressentir cette lourdeur dans les pieds….   Cette lourdeur, c’est l’énergie qui descend, qui t’ancre au sol…
Voilà, pour cette vidéo…

Le mot de la fin

Tu peux maintenant tester sur toi… Ne l’oublie pas, l’ancrage est très important pour tout le monde, mais plus particulièrement encore pour les «  cerveaux droits dominants, les intuitifs, et les personnes qui ont le TDAH

Pour éviter cette tendance que tu as à te disperser à travers les méandres de ton esprit, prends le temps régulièrement de t’ancrer dans la réalité que tu vis aujourd’hui… ça t’éviteras beaucoup de perte d’énergie.

Il vaut mieux prendre le temps de te recentrer avant d’agir, ça permet d’agir dans la bonne direction…

Voilà merci d’avoir suivi consciemment cette vidéo.
N’oublie pas de laisser un commentaire pour me dire laquelle de trois techniques d’ancrage te parle le plus et pour partager avec nous la technique que toi tu utilises déjà…
Merci et à bientôt…
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 3
  •  
    3
    Partages
  •  
    3
    Partages
  • 3

No Comments

Leave a Comment

​Télécharge en moins d'une minute ​les "7 secrets pour apprivoiser ton TDAH",

​ilsauront forcément un impact très positif sur ta vie.​