TDAH adulte – libérez votre cerveau

Libérez votre cerveau

libérez votre cerveau

Cette fois, c’est au tour d’Idriss Aberkane, avec son livre « Libérez votre cerveau », de mettre en évidence un autre concept qui aura provoqué chez nous un changement radical dans la manière d’envisager notre avenir.

Dans son livre, l’auteur commence par expliquer pourquoi il serait grandement nécessaire de restructurer l’éducation nationale.

Il en vient ensuite à expliquer précisément que notre cerveau est un outil extraordinaire et que surtout, nous avons tous le même outil.

Ce serait selon lui, une utilisation différente du même outil qui ferait la différence de capacité mentale entre un homme ordinaire et un génie.

Mettre des poignées sur tes idées, la neuroergonomie!

neuro ergonomiePour lui, ce qui fait la différence, c’est notre capacité à mettre des poignées sur des concepts afin que l’on puisse mieux appréhender nos idées.

C’est l’idée de transformer nos apprentissages en une somme de choses différentes les unes des autres.

Plus c’est différent, plus c’est farfelu, plus la poignée est grosse pour appréhender cette nouvelle idée.

Un exemple de neuroergonomie

Si tu as des enfants TDAH, tu sais très bien que certains apprentissages amènent leurs lots de frustrations et de conflits.

Si on prend l’exemple de l’habillage autonome des enfants. Outre l’apprentissage de la séquence, on met d’abord le slip avant le pantalon, et le tee-shirt avant le pull, un des problèmes récurrents est souvent que les vêtements sont mis à l’envers.

Pour parer à cela, Amandine utilise une petite phrase drôle et rythmée par une rime…

Étiquette côté pet !

Et voilà nos chers bambins en train de chercher l’étiquette de leurs vêtements avant de s’habiller.

Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres qui reste à inventer :-)! La neuroergonomie n’a pas de limite. On peut parfois s’en rendre compte en entendant son enfant expliquer le raisonnement qui l’a mené à la bonne réponse d’un calcul de math. Un cerveau qui n’est pas encore formaté par une méthodologie à la capacité de trouver des chemins différents.

Alors que l’éducation nationale à la prétention de nous apprendre tout  et à tous de la même manière. C’est une absurdité. Pour autant , nous sommes tous différents:-)!

Le futur

L’auteur du livre en vient ensuite à imaginer un futur où l’on prendra conscience de cette nouvelle capacité à utiliser différemment notre cerveau.

Il fait référence au biomimétisme. Une nature qui, avec ses millions d’années d’évolution, est bien plus évoluée que nous, les hommes. C’est donc en observant la nature que nous pouvons trouver des solutions à tous nos problèmes.

Vivez l’économie de la connaissance et libérez votre cerveau!

libérez votre cerveauC’est vraiment à notre sens une bonne raison de voir ton TDAH comme une force de vie et non pas comme un frein qui t’empêche d’être comme les autres.

Tu n’est pas les autres!

Il s’agit d’un concept extraordinaire qui redistribue les cartes du capitalisme et qui se rapproche assez du proverbe chinois : « Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours »

 

Pour mieux comprendre et intégrer ce concept, il convient en premier lieu de faire la différence entre l’information et la connaissance.

L’information est ponctuelle alors que la connaissance est reproductible.

La connaissance relève de l’expérimentation : vous avez découvert une information, vous l’expérimentez, vous pouvez la reproduire. C’est la connaissance.

Elle se rapporte au domaine du vivant, de la cognition. Ainsi, il existe une connaissance à l’échelle de l’humanité.

L’économie de la connaissance est la plus ancienne des économies. L’être humain échangeait des informations bien avant d’échanger des biens matériels!

L’intérêt de l’économie de la connaissance, c’est que le savoir potentiel est infini, alors que tout ce qui est matériel est fini.

Une définition qui parle tellement!

économie de la conaissance !Le premier à avoir énoncé clairement ce concept de l’économie de la connaissance est un certain Serge Soudoplatoff.

Il était cartographe pour IBM en 1984.

Il annonça cette loi comme ceci :

« Quand on partage un bien matériel, on le divise ; quand on partage un bien immatériel, on le multiple ».

Si vous vendez un bien matériel, vous échangez ce bien contre de l’argent, mais vous perdez votre bien matériel.
Si vous vendez de l’information, vous conservez ce que vous aviez, à savoir la connaissance de cette information, mais vous gagnez en plus de l’argent.

Voilà le concept de l’économie de la connaissance.

Propriété de l’économie de la connaissance:

Idriss Aberkane a, quant à lui, très nettement défini deux propriétés de cette économie :

Premièrement, la connaissance est prolifique.

Elle se multiplie rapidement, car quand on réunit deux connaissances différentes, il apparaît très nettement qu’avec ces deux savoirs distincts, naissent d’autres connaissances.

La quantité mondiale de connaissances doublerait ainsi tous les 7 ans.

Deuxièmement, la connaissance est collégiale.

La vérité est un miroir brisé dont chacun possède un morceau. Notre ego tend à nous faire oublier cela et nous fait croire que nous avons le plus gros morceau ou le plus intéressant.

Pire encore, nous pensons que si nous donnons ce morceau de vérité, nous allons perdre en statut social!

Les lois de l’économie de la connaissance

En ce qui concerne les échanges de connaissance, l’auteur fait référence à trois lois :

  1. Ils sont à somme positive, car quand vous partagez, vous multipliez. Si nous partageons avec toi le contenu de cet article, il nous appartiendra toujours, ainsi qu’à toi, libre à toi de le partager. En revanche, si on donne 20 euros à quelqu’un, on ne pourra plus te les donner et nous ne les aurons plus non plus.
  2. Ils prennent du temps, beaucoup plus de temps que les échanges de biens matériels.
  3. Ils ne sont pas linéaires, c’est-à-dire que quand vous additionnez un bien matériel avec un autre, vous avez deux biens matériels. Par contre, l’addition de deux savoirs crée automatiquement un troisième savoir.

Dans son livre, l’auteur va même encore plus loin. Il définit des équations concernant l’achat de connaissance.

Par exemple, pour acheter un savoir, il faut payer de l’attention multipliée par du temps.

Ce qui est particulièrement intéressant avec cette base en économie, c’est que c’est une forme de richesse accessible à tous ceux qui ont de l’attention et du temps à échanger.

La vie, une passion!

Du temps et de l’attention. C’est exactement ce qu’il faut pour nourrir une passion.

Toutes les passions prennent du temps et de l’attention.

À ce propos, une idée a particulièrement résonné lors de la lecture de ce livre. L’auteur nous livre une vérité éclatante concernant les grands spécialistes d’un domaine précis.

Il considère que le plus grand spécialiste en aéronautique a d’abord été un quidam qui un jour a lu un livre sur l’aéronautique.

Tout le monde commence en bas de l’échelle dans cette économie de la connaissance. Mais l’important, c’est de trouver ce qui vous passionne,

  • Quels sont les sujets qui t’intéressent?
  • À quoi désires-tu passer beaucoup de temps?

Avec le développement des réseaux internet, l’économie de la connaissance a de beaux jours devant elle. De plus en plus, on achète de la connaissance en ligne, mais bien évidemment, en plus de l’argent, nous devons aussi dépenser de l’attention et du temps.

En ce qui nous concerne, nous trouvons cela extraordinaire de pouvoir nourrir nos passions en « téléchargeant de la connaissance » et nous sommes ravi de pouvoir partager avec toi le savoir et la connaissance que nous avons emmagasinés lors de cette aventure d’une année de formation en développement personnel!

Le mot de la fin!

Comment libérez votre cerveau?

Pour penser mieux et vivre mieux, pas besoin d’être un génie.

Il suffit d’utiliser les formidables ressources que la nature a mises sous notre crâne.

Nous en sommes tous capables! Il suffit de commencer par trouver sa passion pour “libérez votre cerveau”.

Ce serait super de ta part d’accepter de diffuser et de partager le savoir et la connaissance de cet article sur les réseaux sociaux!

N’hésite surtout pas à nous laisser un commentaire sous cet article, nous nous ferons un plaisir de te répondre:-)

À très vite.

Tom et Amande

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 7
  •  
    7
    Partages
  •  
    7
    Partages
  • 7

No Comments

Leave a Comment

​Télécharge en moins d'une minute ​les "7 secrets pour apprivoiser ton TDAH" ​ilsauront forcément un impact très positif sur ta vie.​